Contact

Référendum RPC
c/o Christian Riesen
Bornstrasse 86
4612 Wangen b.O.

lead@kev-referendum.ch

Tél. 076 425 4500
(à partir de 17 heures)

Faire un don

Compte CCP
49-4446-1

ou IBAN
CH31 0900 0000
4900 4446 1

Mention
"RPC"

Signez sans retard et envoyez votre coupon!

>>> NON à l‘augmentation d‘un facteur trois de la RPC!
Nous payons déjà suffisamment d’impôts pour la production à partir des sources d’énergies renouvelables. Ces impôts seraient multipliés par trois! Cela détruirait des emplois, surtout dans les petites et moyennes entreprises.

>>> NON à des prélèvements fiscaux toujours plus élevés sur le dos des consommateurs de courant!
A travers les taxes, impôts et prélèvements, le prix du courant par kWh double quasiment. Et l’on veut maintenant procéder à une nouvelle hausse avec l‘augmentation de la RPC. Cette augmentation de la RPC conduit à un renchérissement des coûts de l’ordre de 600 millions de francs, celui-ci étant supporté par le consommateur du courant. D’autres coûts nous seront imposés à travers l’achat de produits et de services car sans courant, rien ne fonctionne.

>>> NON à un impact considérable sur les coûts des entreprises petites et moyennes!
Les petites entreprises comme les petits consommateurs de courant doivent dans tous les cas payer la RPC et subventionnent ainsi les grandes entreprises. Un prix plus élevé du prix du courant renchérit les services et les produits.

>>> NON à des milliards de francs de subventions à la charge des locataires!
Les propriétaires peuvent eux installer des panneaux photovoltaïques sur leur toit, bien que la production de ces derniers soit aléatoire. Malgré cela, les propriétaires recevront des subventions durant de longues années. Et ce sont les locataires, de fait, qui subventionneront les propriétaires. De plus, ils seront contraints de payer des frais accessoires plus élevés, du fait du renchérissement du prix du courant.

>>> NON à une alimentation en courant électrique aléatoire avec de nombreuses coupures de courant!
L’ Allemagne enregistre aujourd’hui significativement beaucoup plus de coupures de courant qu’avant le tournant énergétique. La cause en est la fourniture d’un courant peu fiable issu du vent et du soleil. C‘est à cela que conduit par la RPC.

>>> NON à la préférence aux grandes entreprises!
Une grosse boulangerie n’est pas soumise à la RPC. Les petites boulangeries, elles, y sont soumises, tout comme les petits consommateurs de courant qui doivent payer cet impôt dans tous les cas et subventionnent ainsi les grandes entreprises.

>>> Non à davantage de CO2 dû aux panneaux photovoltaïques et aux éoliennes!
Au-delà du fait que ces dernières défigurent le paysage, la RPC encourage l’augmentation de CO2 dans l’air (étude OFEV).